tec-ma | La propriété intellectuelle peut être sujette au “SCAM” (spam initiant une arnaque morale ou matérielle).
703
post-template-default,single,single-post,postid-703,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

La propriété intellectuelle peut être sujette au “SCAM” (spam initiant une arnaque morale ou matérielle).

25 Juil La propriété intellectuelle peut être sujette au “SCAM” (spam initiant une arnaque morale ou matérielle).

La propriété intellectuelle est un enjeu majeur pour les entreprises et la sensibilisation à ses enjeux est un travail à réaliser en continu.

 

Nombre de TPE, PME et d’indépendants en “Personne Physique” possèdent un capital intellectuel qui est à la base de leur système de création de valeur.

 

Ne pas protéger ce capital équivaut à risquer de se voir priver en toute légalité “et à l’insu de votre plein gré” de pouvoir utiliser vos propres idées, voir le nom ou la marque que vous vous battez pour faire émerger depuis des mois.

 

Bon nombre d’entrepreneurs se disent, “on verra bien”, je m’en occuperai après (sous entendu, d’abord le business), c’est compliqué, c’est cher, c’est long, comment fait on…

 

I-Dépôt, modèle, marque, brevet…

 

Ne restez pas sur des idées préconçues, dites vous bien, que le plus long, le plus dur et le plus cher, c’est de se trouver dans l’interdiction de produire, communiquer ou vendre votre produit phare.

Si cette matière vous paraît ardue, faîtes vous aider, mais de grâce, faîtes le !

 

 

Ensuite : Déposez !

 


 

En ce qui nous concerne, au delà de nos méthodes et nos termes génériques qui sont déposés, TEC-MA et Techniciens du Management sont des marques déposées en tant que marques verbales et figuratives (identité visuelle).

 

Le diable se cache dans les détails, c’est bien connu, mais quand il semble vouloir du bien à nos intérêts, alors parfois, nous pourrions risquer de baisser la garde.

 

Voici le genre de message qu’il nous arrive de recevoir:

 

(Letter to the President or Brand Owner, thanks)

Dear President,
We are the department of Asian Domain Registration Service in China. Here I have something to confirm with you. We formally received an application on July 24, 2012 that a company claimed Ganken Co. Ltd were applying to register “tec-ma” as their Net Brand and some domain names through our firm.
Now we are handling this registration, and after our initial checking, we found the name were similar to your company’s, so we need to check with you whether your company has authorized that company to register these names. If you authorized this, we would finish the registration at once. If you did not authorize, please let us know within 7 workdays, so that we could handle this issue better. After the deadline we will unconditionally finish the registration for Ganken Co. Ltd. Looking forward to your prompt reply.
Best Regards,
Bertram Hong
Registration Dept.
Office:Tel: 86 2885915586 || Fax: +86 2885912116
Address:9/F Libao building No,62 Kehua North Road,Wuhou District,Chengdu City,China
P Please consider the environment before you print this e-mail

 

Ce message, dans sa forme originale (courriel) est très bien rédigé et mis en page et ne comporte pas de caractères gras ou de menaces, et pourrait très bien être envoyé par un mandataire chargé de déposer une marque pour son client.

 

Sauf que, à y regarder de plus près…

 

Le lien vers le site web n’est pas actif, et pour cause, ce domaine n’existe pas

 

Le mail parle de “Net brand et noms de domaines”, à aucun moment de marques déposées.

 

La réservation de noms de domaine et le dépôt de marque sont des domaines distincts.

 

L’expéditeur du mail ne localise pas spécifiquement son client en Asie

 

Le prétendu mandataire prévient qu’en l’absence de réaction la marque sera attribuée à son client, alors qu’une recherche dans le registre des marques lui est accessible et est même un préliminaire à toute démarche  (Dans notre cas, la marque n’est donc pas attribuable).

 

La chose à faire avec ce mail?

 

 

Ne pas réagir, c’est une tentative d’arnaque morale qui pourrait déboucher sur une arnaque bien plus sonnante et trébuchante.

 

 

Effectuez correctement les mises à jour et sauvegardes de votre site web et vérifiez la robustesse de vos codes administrateur.

 

 

Dites vous surtout que vous avez vraiment bien fait d’investir un peu de temps et de moyens dans la protection de votre capital intellectuel!

 

Patrick Colot

Sr Mgt & Organization Practitioner

Administrateur TEC-MA