tec-ma | Formations : Sommes nous-là pour éclairer ou pour éblouir?
17220
single,single-post,postid-17220,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-4.9.2,vc_responsive

Formations : Sommes nous-là pour éclairer ou pour éblouir?

trans

31 Mar Formations : Sommes nous-là pour éclairer ou pour éblouir?

Chers formateurs et coaches qui nous proposez une vision, souvent radicale et formatée du monde de l’entreprise.

Je ne mets pas en doute vos compétences, qualités personnelles, connaissances théoriques, ni vos programmes parfois brillamment réalisés et défendus.

A titre personnel, exception faîte de concepts réactifs comprenant des contenus pragmatiques prenant le contrepied d’approches « requins »* ou « killers », je suis assez peu sensible à la théorie pure et dure s’appuyant uniquement sur des métaphores galvanisantes.

Même s’il est incontestable qu’une audience existe pour ces approches, pensez-vous réellement intéresser les véritables entrepreneurs et dirigeants par de tels biais ? (j’entend, ceux qui créent de l’emploi, prennent des risques, investissent et payent des impôts).

Même si le bénéfice de « donner matière à penser » est indéniable, pensez-vous que dès le lendemain, les entreprises pourront exploiter concrètement et transformer en actions des contenus, théoriques, conceptuels et parfois radicaux?

Les killers ne sont-ils pas mieux dans le gaming ?

Les grands prédateurs ne sont ils pas mieux dans la nature ?

En hindi « gourou » signifie, « maître », ou «celui qui amène vers la lumière ».

La question à se poser en tant que formateur : Sommes-nous là pour éclairer ou pour éblouir ?

A titre personnel, quand je dois transmettre une matière, je préfère puiser dans de l’expérience de terrain et proposer des contenus modérés, éprouvés et relatifs à ce qui se passe dans la « vraie vie », comprenant les pour et les contres, après que les concepts aient passé l’épreuve de l’implémentation et aient créé de la valeur ailleurs que dans le livre.

Mais, je m’égare, nous sommes déjà à ce moment, sortis de la profession d’orateur et entrés dans une autre, une profession de terrain et de pratique, celle de manager.

« Le tonnerre est impressionnant, mais c’est l’éclair qui est important » Mark Twain

Patrick Colot

Sr Mgt & Org. Practitioner

Administrateur TEC-MA

*Clin d’oeil à mon ami Eric Nenin et son concept de commercial « Dauphin »